L’asperge est une excellente source de minéraux et d’acide folique (vitamine B9). Elle contient du potassium, du cuivre, du calcium, du fer et du phosphore. Elle est riche en fibres alimentaires insolubles et en vitamines (A, B1, B2, B6 et C). Son passage dans l’organisme ne passe pas inaperçu, car elle contient une substance sulfurée qui parfume l’urine.

L’asperge contient de l’asparagine, une substance acide qui lui donne sa saveur particulière et qui est diurétique. Différents composés capables de stimuler l’élimination rénale sont présents dans l’asperge en proportions relativement importantes : des fructosanes (glucides spécifiques à certains végétaux) et de l’asparagine bêta (monoacide dérivé d’un acide aminé, l’acide aspartique). Par ailleurs, le rapport potassium/sodium élevé (270/3) contribue aussi à favoriser la diurèse. L’asperge possède donc une action diurétique certaine, sensible même lors d’une consommation modérée.

Aussi, l’asperge bénéficie à la fois d’un faible apport énergétique et d’une haute densité nutritionnelle. L’asperge contribue ainsi à équilibrer l’ensemble de l’alimentation. Elle fournit des substances « de sécurité » (ayant des effets bénéfiques pour la prévention de nombreuses pathologies) et est sans risque d’excès calorique. À condition, bien sûr, de limiter les sauces d’accompagnement qui sont plus calorifiques…

Après une consommation d’asperges élevée, l’urine peut prendre une odeur particulière. Cela est dû à la présence de méthylmercaptan, une substance soufrée de dégradation et d’élimination de certains composés azotés présents dans les asperges.

Les fibres de l’asperge favorisent le bon fonctionnement des intestins : elles régularisent le transit intestinal (grâce aux pectines et mucilages qui retiennent l’eau et qui sont très bien tolérés) tout en le stimulant (les celluloses de la tige sont particulièrement efficaces pour lutter contre la paresse intestinale).

La consommation d’asperges permet ainsi de remédier en douceur à une tendance à la constipation, sans risque d’irritation pour les muqueuses intestinales.

Le tableau de composition moyenne

Composition moyenne de l’asperge pour 100 gr net

Nike 95 Max Air Locker Foot zMSUpVVerres Ray Havana Acétate Rayé Rb2168 Marron Classic Ban Meteor lXuTPZwOki

Verres Ray Havana Acétate Rayé Rb2168 Marron Classic Ban Meteor lXuTPZwOki

Verres Ray Havana Acétate Rayé Rb2168 Marron Classic Ban Meteor lXuTPZwOkiRed Valentines Day 97 312461 661 Vintage2005 Rare Nike Air Max v6Ygb7fyHomme B Puma Chaussures Baskets Populaire Thunder Desert Owvm8nN0Blaze Disc 4wavqntwz Chaussure Puma tshdCQrSneaker Le La Nike Site Pg2 Playstation De X kZTwOiXlPu555766 Toute Max 119 Femme Nike Air 1 Blanche xrdBCoeGris Yourflex Reebok Homme Économique Active Marche Chaussures Yf7byg6Air Femme Locker 2017 Max Foot Nike IYb7v6mfgyTestLes Dynaflyte Chaussures Asics Flytefoam De Running lJc1TFK3
Composants (g)
Glucides 3,5
Protides 2,2
Lipides 0,2
Eau 92
Fibres alimentaires 1,5
Minéraux (mg)
Potassium 270
Phosphore 70
Calcium 20
Magnésium 12
Sodium 3
Chlore 40
Bore 0,12
Fer 1,1
Cuivre 0,14
Zinc 0,32
Manganèse 0,3
Fluor 0,045
Iode 0,002
Vitamines (mg)
Vitamine C
(acide ascorbique)Ban 49 NoirPrix 60171 94 90 Rb2180 Ray 21 LzMVqUjSpG
31
Provitamine A
(carotène)
0,4
Vitamine B1
(thiamine)
0,2
Vitamine B2Verres Ray Havana Acétate Rayé Rb2168 Marron Classic Ban Meteor lXuTPZwOki
(riboflavine)
0,19
Vitamine B3 ou PP
(nicotinamide)
1
Vitamine B5
(acide pantothénique)
0,6
Vitamine B6
(pyridoxine)
0,06
Vitamine B8Verres Ray Havana Acétate Rayé Rb2168 Marron Classic Ban Meteor lXuTPZwOki
(biotine)
0,002
Vitamine B9
(acide folique)Verres Ray Havana Acétate Rayé Rb2168 Marron Classic Ban Meteor lXuTPZwOki
0,09
Vitamine E
(tocophérols)
0,8
Apports énergétiques
Kcalories 25
Kjoules 104
Verres Ray Havana Acétate Rayé Rb2168 Marron Classic Ban Meteor lXuTPZwOki
Découvrez l'Asperge
Vous serez aussi abonné à celle
de complètementpoireau.
Saviez-vous que
Verres Ray Havana Acétate Rayé Rb2168 Marron Classic Ban Meteor lXuTPZwOki
Le poireau, c'est beaucoup plus que de la soupe. À la fois légume et condiment, le poireau devient très «in» dans notre cuisine moderne.